Cube Créateur: les céramiques exotiques de Mitsu

Comme je suis contente de vous présenter ma créatrice chouchou: Mitsu!

J’ai complètement craqué pour ses créations et pour la petite histoire, je me suis rendue à un salon de créateurs juste pour la rencontrer « en vrai »!

C’était en Décembre dernier et j’avais les mains moites et le coeur qui battait à toute allure quand je suis allée me présenter sur son stand. J’avais flashé sur son travail et j’espérais qu’elle serait d’accord pour l’exposer dans ma boutique…

Avais-je raison d’être si stressée? …

Dans le milieu de la création, (tout) petit milieu, où tout le monde a entendu parler de tout le monde, je vois débarquer cette créatrice inconnue. Parfois, même fraichement arrivées, certaines créatrices sont très sures d’elles, peu ouvertes aux propositions de partenariats… Elles savent bien ce qu’elles veulent et ce qu’elles ne veulent pas! Alors oui j’avais un peu peur.

Mais très vite, Amandine alias Mitsu a su me mettre à l’aise. Cette jeune femme un peu timide, toute frêle et toute simple semblait aussi un peu étonnée par ma démarche. Je lui ai déballé tout ce que j’avais sur le coeur, tout ce que je pensais de son travail… Nos joues ont rosi et là tout semblait couler de source: bien sûr qu’on allait travailler ensemble! Et en plus, on a plein d’amis en commun… Bref le courant passe à merveille et ça c’est cool! Voilà pour la petite histoire de cette rencontre « coup de coeur ».

Parlons d’elle maintenant…

Amandine n’a jamais envisagé sa vie ailleurs que dans la création. Depuis petite elle dessine et teste mille et une activités manuelles toutes plus salissantes les unes que les autres!

Elle adore s’en mettre partout, en avoir plein les mains! Fusain, aquarelle, peinture à l’huile jusqu’à la linogravure, elle dompte toutes les matières. Elle s’envisage tour à tour architecte, peintre, illustratrice puis la réalité la rattrape quand il faut choisir les études qui la mèneront à son futur travail: elle se tourne alors vers le graphisme et le multimédia pour devenir webdesigner.

Diplôme et CDI en poche, elle dépérit au fil des années derrière son écran d’ordinateur. La création virtuelle ne lui suffit plus. Un brin rebelle, elle décide de reprendre sa vie en main et d’entamer une reconversion professionnelle pour « tracer son propre chemin » rien qu’à elle.

Elle a toujours été attirée et en admiration pour les métiers d’art. Elle voulait du concret, du créatif et c’est lors d’un stage d’initiation à la céramique qu’elle a une révélation. Ce contact avec la matière, les possibilités qu’elle offre mais aussi ses « caprices » et ses difficultés l’ont conquise. Et en plus, elle peut s’en mettre partout comme elle aime tant ça!

Elle me raconte que la terre est une « sacrée donneuse de leçons » qui t’apprend la patience et l’humilité. C’est au cours d’un CAP de tournage en céramique à Aubagne qu’elle apprend à façonner cette matière qui libèrera sa créativité.

 

Après quelques mois de pratique, Mitsu née au printemps 2017. Ce nom aux sonorités japonisantes, c’est tout simplement son petit sobriquet, son « petit nom d’amour » dans la vie.

Il reflète à merveille ses goûts et ses inspirations notamment pour la philosophie et l’esthétique du pays du soleil levant dont on retrouve des traces dans son travail. Mais ce qui l’inspire surtout c’est la nature, la vie sauvage et une affection toute particulière pour les oiseaux et les félins.

En ce qui concerne la terre qu’elle façonne, elle a opté pour le grès de St Amand et sa surface délicatement mouchetée. Elle le tourne, le façonne, le décore entièrement à la main avant de l’émailler.

Le dessin garde une place de choix dans son travail et dans sa vie. C’est ainsi qu’elle orne ses créations de ses illustrations en les gravant directement dans la terre ou en les transférant par linogravure avec de l’engobe (terre liquide pigmentée).

Il en résulte des pièces aux tons naturels dans une palette allant du gris clair au noir pour un effet des plus graphiques, épuré, intemporel…

C’est cette apparente simplicité, ce « retour à l’essentiel » qu’elle souhaite mettre en avant dans ses pièces. Ses thèmes sont poétiques, bucoliques mais aussi parfois presque mystiques comme des traces de rituels oubliés.

L’avenir, Amandine l’envisage avec une avidité créative qui fait plaisir! Elle s’imagine déjà tester d’autres argiles pour en explorer les possibilités, élargir son champ d’animaux « totem » pour varier ses ornements et dans quelques temps peut être ouvrir son propre atelier boutique!

C’est avec une grande fierté que j’accueillerai les dernières créations de Mitsu dans le Cube Créateur de ma boutique à partir du vendredi 23 Mars pour une durée de deux mois. A cette occasion, nous organisons un Vernissage-Apéro « Welcome » le 23 à partir de 19h à ma boutique Maï B. Atypique Concept en présence d’Amandine.

Et pour ceux qui ne pourraient pas être de la partie, voici où vous pourrez suivre l’aventure argileuse de Mitsu:

Rendez-vous sur Hellocoton !

un petit commentaire ?...