Cuisine: un féroce pour l’apéro

Il y a quelques mois, j’ai été conviée à un repas participatif où chacun devait se charger d’un partie de la nourriture. Cette soirée avait pour thème les Antilles et le moins que l’on puisse dire, c’est que je séchais complètement.

Je me suis vue attribuer la partie apéritif et j’ai donc du me documenter pour trouver des recettes antillaises pas trop compliquées à réaliser et pour lesquelles je pourrais trouver facilement les ingrédients…

J’ai choisi 2 recettes dont le traditionnel Féroce que je vous présente aujourd’hui.

Pour moi qui cuisine peu ou alors des plats que je maitrise uniquement, le défit était de taille! D’autant plus qu’à ce repas, nous étions nombreux et que les quantités devaient donc être assez conséquentes.

Le Féroce a ainsi retenu mon attention car sa recette facile (avec ma version rapide) permettait d’en préparer un saladier bien rempli.

Pour la petite histoire, le Féroce est un peu le cousin antillais du guacamole auquel on aurait rajouté de la morue et de la farine de manioc. Pourquoi Féroce? Vous vous doutez bien qu’aux Antilles, il est rare de trouver un plat sans piment et c’est donc à ce condiment fort en goût qu’il doit son nom. Tartiné sur du pain, en « dips » avec des tortillas à tremper dedans, le Féroce est parfait pour un apéritif convivial.

Voici ma recette « facile et rapide » adaptée de celle trouvée sur le blog La Cuisine de Nelly, dans laquelle le Féroce est réalisé sans farine de manioc (ouf! car c’est pas très facile à trouver dans le supermarché du coin quand même!)

Ingrédients pour un Féroce d’avocats pour une quinzaine de personnes

 

Vous pouvez bien évidemment le réaliser en plus petite quantité en adaptant les proportions!

  • 800gr de filet de morue
  • 4 avocats murs à point
  • le jus de 2 à 3 citron verts
  • de la ciboulette
  • 1 cuillère à soupe de mélange 4 épices
  • 1 piment oiseau (ou moins selon les gouts)
  • de l’ail
  • 4 cuillère à soupe d’huile de tournesol
  • du poivre

Vous remarquerez que je n’ai pas mis les quantités exactes pour les aromatiques (ail et ciboulette) car j’ai fait ça à l’œil et surtout au goût en ajustant directement les quantités.

Pour gagner du temps, j’ai choisi de la morue déjà dessalée et des herbes aromatiques surgelées (ail et ciboulette). Ok c’est meilleur frais mais je manquais cruellement de temps (comme d’habitude^^)

La recette du Féroce d’avocat sans farine de manioc

 

  1. Commencez par faire cuire vos filets de morue une quinzaine de minutes. Passez les ensuite sous l’eau froide. Émiettez avec les doigts dans un récipient et réservez pour la suite
  2. Récupérez la chair de vos avocats à l’aide d’une cuillère en la détaillant en de grossiers morceaux pas trop gros.
  3. Découpez finement le piment oiseau en petit dés et ajoutez le aux avocats. Rajoutez ensuite la ciboulette, l’ail l’huile de tournesol, les 4 épices et le poivre.
  4. Arrosez avec le jus des citrons
  5. Écrasez à la fourchette en ajoutant petit à petit la morue émiettée jusqu’à obtenir une purée homogène. Gouttez et rectifiez l’assaisonnement.
  6. Réservez au réfrigérateur et servez le Féroce bien frais

Ce Féroce a eu un sacré succès! Je vous assure qu’il fera le bonheur de vos amis à l’apéritif et qu’il apportera une touche dépaysante à votre repas. Alors partant pour une féroce escale aux Antilles?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions au sujet de « Cuisine: un féroce pour l’apéro »

un petit commentaire ?...