Escapade parisienne partie 2: deux adresses atypiques sur la rive droite

Si vous avez lu mon précédent article, vous savez déjà que je suis allée à Paris (essentiellement) pour bosser!

Et après vous avoir parlé de mes découvertes dans le quartier de Saint Germain des Prés où je séjournais, me voici revenue aujourd’hui avec deux adresses parisiennes mais cette fois-ci, sur la rive droite et plus particulièrement dans le quartier du Marais

Vous êtes prêts? Allez, suivez moi, je vous emmène…

Après plusieurs visites au salon Maison et Objet tout au nord de Paris (plus haut c’est le Groenland pour moi!), je me suis rendue chez mes fournisseurs de matériaux pour mes créations de bijoux dans le 3ème et le 4ème arrondissement, autrement dit autour du quartier du Marais.

Et là, deux magasins, de styles très différents, mais tous les deux originaux et plus qu’insolites par bien des aspects, m’ont décidé à vous en parler…

Adresses atypiques et insolites à Paris dans le Marais

Le quartier du Marais et ses rues adjacentes constituent, pour moi, un passage obligé lors de mes virées dans la capitale…

Là bas, tout est source d’inspiration… Le quartier est animé, très tendance et les boutiques toutes plus originales les unes que les autres!

Je ne saurais que trop vous recommander quelques artères immanquables comme la rue des Francs Bourgeois ou la rue Sainte Croix de la Bretonnerie en passant bien sûr par la sublime place des Vosges.

Et c’est au hasard d’une de ces rues, celle des filles du Calvaire que je suis tombée en arrêt devant le premier lieu dont je vais vous parler (attention âmes sensibles s’abstenir!)

Mieux que le musée d’histoire naturelle, la galerie Chardon

Vous connaissez sans doute mon amour pour les cranes, les animaux et tout ce qui touche de près ou de loin aux cabinets de curiosités

Et bien là, je dois avouer que j’ai été littéralement « scotchée » par ce que j’ai découvert…

Je tiens à préciser, pour éviter toute polémique, que j’adore les animaux, que je les préfère vivants et en liberté et que je présente cette adresse car je trouve que ce qui y est exposé est un véritable travail d’artiste.

vitrine galerie chardon taxidermie parisLa galerie Chardon est certainement l’une des plus « atypiques » de Paris (au sens que j’accorde à ce mot).

Ce lieu unique est spécialisé dans l’art de l’entomologie (spécialiste des insectes) mais présente aussi beaucoup d’autres curiosités comme des animaux empaillés (taxidermie), des cranes d’animaux…

ourson bouc dindon taxidermie curiosités galerie chardon parisLe réalisme est saisissant et pour cause…

flamant rose oiseaux exotiques taxidermie galerie chardon parisLes animaux apparaissent ici dans toute leur splendeur, sublimés par les techniques complexes de la taxidermie.

Ce « travail d’orfèvre » permet « d’immortaliser » les plus beaux spécimens sans que l’on ne ressente la moindre gêne ou le moindre dégout face à ces animaux pourtant morts mais finalement si « vivants »… (Difficile à expliquer avec des mots tout de même!)

chouettes hiboux taxidermie curiosités galerie chardon parisTotalement fascinée par ces chefs d’œuvres de la nature et de l’homme et par les cranes que j’affectionne tant, j’avais presque oublié les insectes aux couleurs explosives, agencés en compositions complexes sous cloches ou dans des cadres.

C’est alors que j’ai pu mesurer toute l’ampleur de la minutie, du goût et de l’amour de cet art qui est nécessaire à la « préparation d’ un insecte.

Une personne achetait un scarabée, qui, comme une pièce d’orfèvrerie, a été minutieusement installé dans un écrin de velours noir et recouvert d’un couvercle de verre. L’insecte m’est apparu alors dans toute sa splendeur… Ses couleurs miroitantes mises en valeur par le fond noir…Un vrai « bijou »!

Curieux et curieuses, amateurs d’art sous toutes ses formes, d’animaux et de nature, je ne peux que vous conseiller vivement de faire escale dans cette île luxuriante en plein cœur de Paris… où l’on vit un rêve éveillé.

La marque japonaise Uniqlo ouvre ses portes dans une usine et accueille Inès de La Fressange en « guest » pour le printemps

C’est au 39 rue des Francs Bourgeois que la célèbre marque Japonaise, Uniqlo, a implanté son nouveau point de vente parisien… dans une usine!!!

Atypique non?

Dans l’usine de la Société des Cendres datant du XIXème siècle, qui retravaillait les déchets des bijoutiers, le géant de la mode japonaise a voulu garder l’atmosphère du lieu…

Cheminée de briques rouges et hauts fourneaux, rappellent l’histoire du bâtiment

entrée uniqlo inès de la fressange paris le marais printemps 2015Derrière une lourde porte de bois, on entre dans une cour couverte transformée en vitrine du magasin… Lors de ma visite, la collection créée par Inès de La Fressange pour la marque y était mise en avant dans un décor printanier à l’esprit très « champêtre ».

magasin uniqlo le marais paris uniqlo le Marais parisEn entrant dans l’enceinte de la boutique, on remarque que la structure métallique et la cheminée de brique ont été conservées mais la marque n’a pas manqué d’y ajouter sa touche personnelle: messages sur écrans LED qui défilent à tous les étages 😉

Sur trois niveaux, la marque présente ses univers hommes et femmes

En sous-sol, les fours et autres outils de l’usine qui traitait les déchets des bijoutiers pour en récupérer les métaux précieux ont été conservés et mis en valeur comme dans un musée.

Le passé industriel de cet espace a été soigneusement protégé et le vœu de la marque était justement de valoriser ce patrimoine historique du quartier.

partenariat uniqlo inès de la fressange paris le marais printemps 2015A l’étage, au fond d’un couloir, loin de la foule du reste du magasin, une pièce attire mon attention…

Cheminée, parquet, décoration de charme, c’est ici qu’est présentée la collection printemps-été 2015 qu’Inès de La Fressange a réalisée en collaboration avec la marque nippone…

espace inès de la fressange uniqlo paris le marais printemps 2015On y retrouve tous les codes vestimentaires chers au style mythique de la très chic styliste: marinières, chapeaux de paille, robes à fleurs et à pois, pantalons raccourcis aux couleurs pastels…

Une très belle collection, sublimement mise en valeur par une scénographie sur mesure!

C’est bien simple, on a même envie d’acheter les éléments du décor 🙂

Uniqlo a su mixer à merveille ancien et moderne, conservation du patrimoine industriel et modernisation dans un lieu chaleureux loin des constructions de toutes pièces à quelques détails près toutes identiques et déshumanisées…

Alors cette (petite) balade parisienne en 2 épisodes, qu’en avez-vous pensé?

Si elle vous a plu, je ne manquerai pas de partager à nouveau avec vous mes escales et leurs secrets 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 réflexions au sujet de « Escapade parisienne partie 2: deux adresses atypiques sur la rive droite »

  1. Je suis presque obligée de passer par le Marais quand je vais sur Paris… Mais je ne connaissais pas ces lieux (pourtant je passe toujours par ces rus-là !). J’ai tendance à refaire les mêmes parcours à chaque fois, j’ai mes petites habitudes même quand je pars pour en changer au départ !
    Mon grand-père avait des insectes et papillons sous verre comme ça (tu as raison, les couleurs sont vraiment fascinantes), mais j’ai un peu plus de mal avec les animaux empaillés. J’essayerais quand même d’y faire un tour la prochaine fois, l’entrée est libre et c’est une adresse bien atypique pour le coup.

un petit commentaire ?...