Lifestyle: j’aime pas le sport mais je me soigne!

Oups! Que n’ai-je pas dit? En ces temps où activités sportives et nourriture saine règnent en maître de la tendance « healthy », j’ose écrire un titre pareil sur mon blog!

Ben oui justement, je m’y autorise car le jour où un dictat me sera imposé par la mode n’est pas encore arrivé.

Et pourtant si vous lisez bien, vous devriez comprendre entre les lignes de la deuxième partie de ce titre un peu provocateur, que j’ai entrepris un début de changement de cap…

Le constat

Il est le suivant… Lucide, objectif et sans langue de bois!

J’ai toujours DÉTESTÉ le sport. Depuis toute petite à l’école, puis en grandissant… J’ai tout essayé: tennis, natation, gymnastique, en pure perte. Je n’ai jamais tenu plus d’un petit mois.

Alors oui, il y a bien sûr la danse que j’ai longtemps pratiquée, à un rythme soutenu même, mais on m’a souvent rétorqué que ce n’était pas du sport.

Et puis il y a ces petits problèmes de santé qui me rendent bien trop sujette à une fatigue profonde survenant violemment après le moindre effort un peu trop intense.

D’un autre côté, il y a mon chéri, très sportif mais qui jamais ne me force à rien (et c’est bien pour ça que je l’aime!). Il y a aussi cette satané pression sociale, un esprit sain dans un corps sain, les bienfaits des activités sportives et cette mode envahissante qui met en avant sueur, muscles et fitness.

Et enfin, il y a la dure réalité: les années passent, les chairs s’affaissent, le gras se fraye un chemin sur mon ventre… Mes activités sont trop sédentaires, je me dois de me remuer un minimum pour rester en forme.

Remise en forme minimum pour feignante assumée

Partant de ce constat, je dois me faire violence pour m’activer. Bien que je déteste transpirer, me fatiguer, le tout sans réel objectif, j’ai tenté de trouver des solutions…

Les 20 minutes de marche quotidienne? CHECK!

On entend souvent qu’un minimum de 20 minutes de marche quotidienne à un rythme rapide est nécessaire pour rester en bonne santé… Ainsi, j’ai réussi à satisfaire cette obligation, tout simplement: en allant bosser à pieds!

J’ai la chance d’habiter à proximité de mon travail. Il serait presque indécent de prendre la voiture pour y aller. Alors 4 fois par jour, pour aller et revenir du boulot, je passe en mode marche rapide. Même quand il pleut, ça passe tout seul… J’en profite pour regarder les maisons autour de moi, l’architecture, la déco intérieure mais aussi les arbres et la nature qui changent tous les jours avec les saisons. Un petit bol d’air quotidien, bien agréable!

Et le Dimanche? C’est marche rapide!

Même si je bosse le dimanche matin, j’ai trouvé le moyen de mettre à profit un détour hebdomadaire par la piste cyclable avec mon chéri pour y pratiquer la marche rapide.

Quand je rentre de ma boutique vers 13h, nous partons pour ce petit coin de verdure à 2 pas de la ville… Mon amoureux y court durant environ une heure et moi j’en profite pour marcher le plus rapidement possible, tout en gardant une bonne posture et en respirant bien.

Je commence vraiment à aimer ce moment où je me fais du bien dans un cadre agréable sans pour autant me « mettre minable ». Cette activité d’endurance me permet en plus de m’exposer aux rayons du soleil, si bons pour le moral et les os, et de bruler quelques graisses car même si je mange très sainement (sagement), je suis gourmande, j’aime trop les chocolats Kinder!

Le fitness ludique 2 fois par semaine

Je déteste le sport certes mais j’adore danser… et comme forcément avec le boulot, je passe moins de nuits sur le dancefloor que pendant mes études, j’ai trouvé la parade!

L’inspiration et même l’exemple est venu d’une amie qui a pratiqué cette activité tout au long d’une année. Elle avait beaucoup de travail et ne pouvait pas se permettre de se rendre à des cours de danse ou de sport, alors elle l’a fait chez elle… avec un jeu vidéo!! Et croyez moi depuis que j’ai commencé en Janvier, je trouve ça vraiment très facile à respecter comme contrainte!

Le secret? Les jeux vidéos type « Just Dance »! Musiques entrainantes, chorégraphies énergiques, jauge de points pour s’évaluer, j’enchaine 2 fois par semaine 6 morceaux environ!

Dans mon salon, après avoir écrit, comme ce soir, un article sur le blog, j’allume la télévision et c’est parti pour une session danse à un rythme endiablé! C’est physique, on transpire, on bouge bien et qu’est ce qu’on rigole!!

En bonus…

Quelques pistes à explorer dans les mois à venir… Après avoir retrouvé un minimum de vitalité et avec les beaux jours qui reviennent, je reprendrai une activité que j’adore, qui peut se pratiquer de manière plus artistique ou plus sportive selon ses envies: les arts du cirque! Mes instruments favoris: hula-hoop et bolas… Et le dimanche avec les copains au printemps, je sais que nous nous adonnerons à nouveau à des sessions de Slack Line endiablées. Parfait pour travailler équilibre et gainage!

Finalement, je me rends compte que, même si je n’aime pas le sport et qu’il me le rend bien, j’ai tout de même trouvé des moyens de me bouger un peu sans avoir l’impression de perdre mon temps, sans m’épuiser ni m’ennuyer… à mon rythme, sans pression et sans stress! Et vous, comment appréhendez vous ce passage obligé par une activité sportive? ça passe ou ça casse?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions au sujet de « Lifestyle: j’aime pas le sport mais je me soigne! »

  1. Super article!!! Mais moi j’aime bien le sport mais je suis trop fainéante lol!! Heureusement que je pars bosser à pieds!!! ça me fait un peu marcher et comme je suis toujours à la bourre, c’est l’occasion de faire une marche rapide!!!! Gros bisous

un petit commentaire ?...